La troisième règle - Soustraction de symboles de base dans la notation soustractive dans un chiffre romain (l'un des symboles précède un symbole de valeur supérieure)

La règle de la soustraction:

  • Un numéral de valeur plus petite mis avant un numéral de valeur plus grande, est soustrait de celui-ci.
  • Seuls ces symboles peuvent être soustraits des chiffres de plus grande valeur: I (1), X (10), C (100), M (1.000), (X) (10.000), (C) (100.000), (M) (1.000.000).
  • Numerals V (5), L (50), D (500), (V) (5,000), (L) (50,000), (D) (500,000) ne doivent pas être soustraits des chiffres de plus grande valeur.
  • Important: Veuillez également voir la règle suivante, le numéro 4.

Ejemplos:

  • Le numéro quatre (4) s'écrit en utilisant deux symboles importants, énumérés au cadre de la première règle ci-dessus: I (1) et V (5), on soustrait I de V, en mettant le symbole I avant le symbole V. On obtiendra ainsi: 4 = 5 - 1 = V - I = IV.
  • Le numéro neuf (9) s'écrit en utilisant deux symboles importants, énumérés au cadre de la première règle ci-dessus: I (1) et X (10), on soustrait I de X, en mettant le symbole I avant le symbole X. On obtiendra ainsi: 9 = 10 - 1 = X - I = IX.

Règles d'écriture des chiffres romains, sommaire:

I. La première règle - le set de symboles de base dans l'écriture romaine

II. La deuxième règle - de la répétition des numéraux

III. La troisième règle - de la soustraction

IV. La quatrième règle - de l'ordre de dimension du numéral utilisé dans la soustraction

V. La cinquième règle - de l'addition

VI. La sixième règle - la décomposition des nombres


Exemples de transformation des nombres arabes en nombres romains


Les chiffres romains de 1 à 100

Les chiffres romains de 1 à 1000