La quatrième règle - Symboles qui peuvent être soustraits de plus grandes valeurs dans la notation soustractive en chiffres romains

Introduction

  • Cette règle est un ajout à la troisième règle, la règle de soustraction; nous le traitons séparément car il est important que vous le compreniez correctement.
  • Rappelez-vous les principaux chiffres romains, ceux qui ont été utilisés pour construire tous les autres? Nous allons les utiliser dans un moment, alors allons les écrire: I (un, 1), V (cinq, 5), X (dix, 10), L (cinquante, 50), C (cent, 100), D (cinq cent, 500), M (mille, 1.000 ), (V) (cinq mille, 5.000), (X) (dix mille, 10.000), (L) (cinquante mille, 50.000), (C) (cent mille, 100.000), (D) (cinq cent mille, 500.000), (M) (un million, 1.000.000).
  • Les Romains, en règle générale, plaçaient un chiffre de plus petite valeur devant une autre plus grande (à côté de la gauche) afin de diminuer la valeur de la plus grande. Il y a un ensemble de règles simples dont il faut se souvenir, voir ci-dessous.

Quels numéros ont été autorisés à être soustraits et comment?

  • Chiffres V (cinq, 5), L (cinquante, 50), D (cinq cent, 500), (V) (cinq mille, 5,000), (L) (cinquante mille, 50,000), (D) (cinq cent mille 500 000) n'étaient pas autorisés à être utilisés pour diminuer la valeur des nombres.
  • I (un, 1) pourrait être placé seulement devant V (cinq, 5) ou X (dix, 10).
    • Les seuls nouveaux nombres que nous obtenons en soustrayant I de V ou X sont:
    • V - I = IV = 5 - 1 = 4 (quatre);
    • X - I = IX = 10 - 1 = 9 (neuf).
  • X (Dix, 10) pourrait être placé seulement devant L (cinquante, 50) ou C (cent, 100).
    • Les seuls nouveaux nombres que nous obtenons en soustrayant X de L ou C sont:
    • L - X = XL = 50 - 10 = 40 (quarante);
    • C - X = XC = 100 - 10 = 90 (quatre vingt dix).
  • C (cent, 100) pourrait être placé seulement devant D (cinq cents, 500) ou M (mille, 1.000).
    • Les seuls nouveaux nombres que nous obtenons en soustrayant C de D ou M sont:
    • D - C = CD = 500 - 100 = 400 (quatre cents);
    • M - C = CM = 1.000 - 100 = 900 (neuf cent);
  • M (mille, 1.000) pourrait être placé seulement devant (V) (cinq mille, 5.000) ou (X) (dix mille, 10.000).
    • Les seuls nouveaux nombres que nous obtenons en soustrayant M de (V) ou (X) sont:
    • (V) - M = M(V) = 5.000 - 1.000 = 4.000 (quatre mille);
    • (X) - M = M(X) = 10.000 - 1.000 = 9.000 (nine thousand).
  • ... Et ainsi de suite, j'espère que vous avez l'idée ...

Exemples:

  • 99 s'écrit comme: 99 = 90 + 9 = (100 - 10) + (10 - 1) = (C - X) + (X - I) = XC + IX = XCIX et pas IC (donc nous ne sommes pas autorisés à soustraire I de C pour obtenir 99).
  • 95 s'écrit comme: 95 = 90 + 5 = (100 - 10) + 5 = (C - X) + V = XC + V = XCV, et pas VC (donc nous ne sommes pas autorisés à soustraire V de C pour obtenir 95).
  • Et par les exemples ci-dessus, nous avons juste eu une brève vue sur la prochaine règle, celle de l'addition des chiffres romains :-).

Règles d'écriture des chiffres romains, sommaire:

I. La première règle - le set de symboles de base dans l'écriture romaine

II. La deuxième règle - de la répétition des numéraux

III. La troisième règle - de la soustraction

IV. La quatrième règle - de l'ordre de dimension du numéral utilisé dans la soustraction

V. La cinquième règle - de l'addition

VI. La sixième règle - la décomposition des nombres


Exemples de transformation des nombres arabes en nombres romains


Les chiffres romains de 1 à 100

Les chiffres romains de 1 à 1000